Ecole des Frères des écoles chrétiennes / Institut Saint-Victor – Saint-Joseph de Dour

Ecole des Frères des écoles chrétiennes / Institut Saint-Victor - Saint-Joseph de Dour

Institut Saint-Victor de Dour

Image issue de : « Institut Saint-Victor », dans CAPOUILLEZ-CHOMIS, Marie-Thérèse, Histoire de l’Institut Saint-Victor : de 1855 à 1961 : (Ecoles des Frères des écoles chrétiennes) ; livre 1, [S. l.] : [s. n.], 2008, p. 57.

Cours supérieur de l'Ecole des Frères des écoles chrétiennes de Dour

Image issue de : « Cours supérieur de l’Ecole des Frères des écoles chrétiennes », dans JOURET, Alain, Dour, Bruxelles : Alan Sutton, 1999, p. 13, coll. Mémoire en images.

Historique et évolution :

Située à la rue Pairois à Dour, l’école des Frères des écoles chrétiennes qui devint par la suite l’Institut Saint-Victor, est fondée le 27 mars 1855. Là, l’enseignement était octroyé par cinq frères. Ces derniers y exerçaient également le métier de moniteur. En effet, beaucoup venaient d’Ardennes et des Flandres et apprenaient leur métier à Dour.

En 1860, on pouvait compter, dans cette école, 350 enfants instruits gratuitement. Ainsi, ce nombre important d’élèves poussa les Frères à ouvrir huit classes et, par la suite, à agrandir les nouveaux locaux. En effet, en 1857, l’école fut transférée dans un local plus convenable et plus grand situé dans la même rue, à savoir la rue Pairois à Dour. En outre, il est intéressant de noter qu’au fil des années, en raison des nombreuses dépenses auxquels les Frères devaient faire face, l’enseignement qui était octroyé gratuitement, au départ, devient payant pour six des classes.

Dans ce contexte, il convient d’indiquer que l’école d’adultes que les Frères avaient créée quelques années plus tôt ferma ses portes en 1869.

Le 27 août 1901, cette école devient propriété du doyenné de Dour. Par la suite, en octobre 1910, l’école comprend cinq classes et 204 élèves, l’une de ces classes est réservée pour les cours supérieurs.

Au cours de la Première Guerre mondiale, même si l’école vit son nombre d’élèves diminuer, il est intéressant de constater que celle-ci continua à être fréquentée. Durant la Seconde Guerre mondiale, en raison des nombreuses évacuations, l’école voit son nombre d’élèves diminuer de façon considérable. Au sortir de guerre, plusieurs travaux furent réalisés afin de rénover l’école et d’y ajouter des annexes telles qu’un préau. Ainsi, l’école vit à nouveau son nombre d’élèves augmenter considérablement.

En matière d’instituteurs, il est intéressant de constater que cette école a toujours eu a sa tête et comme enseignants des Frères auxquels sont venus s’adjoindre des laïcs à partir des années 1930. Ainsi, l’année scolaire 1960-1961 est la dernière année où les Frères des écoles chrétiennes sont à Dour. En effet, c’est au cours de l’année 1961, que ces derniers quittent cet établissement scolaire le laissant ainsi entre les mains des laïcs. Toutefois, il est intéressant de constater que longtemps après le départ des Frères, l’école sera encore appelée « l’Ecole des Frères ».

Actuellement, cet établissement scolaire existe toujours. L’école est partagée entre l’implantation située à la rue du Pairois et celle localisée à Trichères. Ainsi, elle porte ajourd’hui le nom d’« Ecole Saint-Victor – Saint-Joseph ». Elle comporte une section maternelle et des classes primaires. Pour toutes informations complémentaires, le lecteur peut se rendre à l’adresse suivante : https://www.communedour.be/ma-commune/enseignement/enseignement-libre-1/ecole-primaire-saint-victor

Ligne du temps :

Laisser un commentaire