Maison du peuple d’Elouges

Maison du peuple d'Elouges

Maison du peuple d'Elouges

Image issue de : « Maison du Peuple d’Elouges », dans FONCK, Françoise, Les maisons du Peuple en Wallonie, Namur : Institut du Patrimoine wallon, 2010, p. 76.

Historique et évolution :

Construite vers 1895 et située à la rue du Stade à Elouges, la maison du peuple d’Elouges appartenait à l’origine à la société coopérative « Union, ordre, économie ».

D’un point de vue architectural, le bâtiment est caractérisé par un plan étiré à front de rue. De style classique, le tout se développe sur deux niveaux avec un corps central de trois travées.

La maison du peuple, qui en est toujours une actuellement, était occupée par un débit de pains et un bureau dans les travées de gauche, ainsi que par une épicerie et une boucherie dans les travées de droite. Quant à la partie centrale, elle était occupée par la maison du peuple elle-même. À gauche de celle-ci, un porche donnait accès à la boulangerie, aux écuries et à la salle des fêtes. À cela s’ajoutent une bibliothèque, une salle des fêtes et de cinéma et les activités d’une chorale, « Les Enfants du Peuple ». Ainsi, c’est dans cette maison du peuple que l’on retrouvait notamment, d’une part, un cercle de gymnastique et un club de judo, et d’autre part, un club de football. On y retrouvait également une bibliothèque, à destination du peuple, fondée après la Première Guerre mondiale et qui resta en activité un peu plus d’un demi-siècle.

Par ailleurs, il convient d’indiquer que d’autres activités y étaient aussi organisées tels que le billard, le tir à l’arc, mais aussi certaines actions mises en place à l’initiative de certaines sociétés telles que celle des tyroliens et des majorettes ou encore les conférences et les débats du cercle horticole.

En 1964, la maison du peuple accueille également le Fonds Fosty dont le but est de réaliser, quatre fois par an, une collecte de sang en faveur de la clinique de Baudour. À chaque collecte, se présentent entre vingt et vingt-cinq donneurs bénévoles.

Ainsi, actuellement, ayant gardé son affectation d’origine, elle a été classée le 21 décembre 1983.

Ligne du temps :

Laisser un commentaire