Les « Capiaux Boules » d’Elouges

Les "Capiaux Boules" d'Elouges

Capiaux boules d'Elouges

Image issue de : « Les « Capiaux Boules » en 1950 », dans DERRIDER, François, Influence de la « Maison du Peuple » d’Elouges sur la population du village pendant trois quarts de siècle, [s. l.] : [s. n.], 1987, p. 42.

Historique et évolution :

Les « Capiaux Boules »[1] sont constitués de membres issus de la fanfare « Les Ouvriers Réunis », la chorale « Les Enfants du Peuple » et du cercle Rénova. Ainsi, ces derniers chantaient afin d’égayer la journée des ouvriers. Leurs titres étaient célèbres. En effet, leur renommée était si importante qu’elle dépassa les limites du village. Dans ce contexte, ils allèrent notamment réaliser des prestations à la salle de l’Eldorado de la maison du peuple de Dour. Ils furent aussi sollicités par « Radio Wallonia » pour une émission radiophonique.

Actuellement, cette société existe toujours. Toutefois, elle n’a plus la même orientation musicale qu’auparavant. En effet, il s’agit plus d’une société de carnaval avec des musiciens.

[1] Il est intéressant de noter ici qu’auparavant, cette société se réunissait dans la Maison du peuple d’Elouges. Cependant, actuellement, même si elle existe toujours, nous ne connaissons pas l’emplacement où les membres se rassemblent.

Ligne du temps :

Références bibliographiques (Pour la description complète, cliquez sur la référence) :

Informations complémentaires :

Liens vers d’autres ressources réalisées par TéléMB traitant du sujet :

Documentaires :

Liens vers d’autres articles :

Laisser un commentaire