Auguste Vaubert

Auguste Vaubert

Nous ne disposons malheureusement d’aucune iconographie dans le fonds local de la Bibliothèque communale de Dour sur ce personnage.

Sa biographie :

Né de parents inconnus, Auguste Vaubert est trouvé le 19 mars 1849 dans la tour placée à la porte de l’hospice des enfants abandonnés de Mons alors qu’il n’avait qu’une dizaine de jours. Il est alors confié à l’hospice de Mons et présenté le 20 mars à l’état civil de Mons qui lui attribue son nom et son prénom. Dans les années qui suivirent, il reprend la tête de la direction de l’entreprise de Jules Bailly et poursuit la publication du journal dourois, « L’Indicateur ».

Le 23 janvier 1889, il épouse Emilie Martin. De cette union naîtra Nelly (1891-1968), qui a épousé le Docteur Paul Degardin (1887-1955), Gaston, son frère jumeau mort vers 9 mois, Emile, qui a épousé Yvonne Thon, et Ida, née le 21 août 1895 et décédée le 24 mai 1896. Cet événement tragique poussera Auguste Vaubert à s’investir de façon plus importante dans son entreprise.

Peu avant la Première Guerre mondiale, il décide de se retirer des affaires de l’imprimerie qui deviendra la « Société anonyme des établissements typo-litho. A. Vaubert ».

Il décède à Dour le 27 août 1918.

Ses fonctions :

  • Imprimeur
  • Éditeur

Ligne du temps :

Laisser un commentaire