Famille Degardin

Famille Degardin

Maison Degardin avant 1947 - Rue Pairois, 54 (photo fournie par Christine Degardin le 25/06/20)

La famille Degardin, originaire de Baisieux, habite l’entité de Dour depuis l’arrivée d’Edouard Degardin (1851-1922), instituteur en chef à Blaugies.

Deux générations de médecins de cette famille se sont succédées à la rue
Pairois n°54.

1.   Paul Degardin

Nous ne disposons malheureusement d’aucune iconographie dans le fonds
local de la Bibliothèque communale de Dour sur ce personnage.

Sa biographie :

Paul Degardin (1886-1955), il a remplacé en 1920 le Docteur Dumont au service de santé du charbonnage de la « Grande Machine à feu » de Dour. 

Il a acheté la maison sise rue Pairois, 54 en 1920 à Monsieur Panaux, qui l’avait faite construire. Il avait épousé Nelly Vaubert (1891-1968).

Ses fonctions :

  • Docteur en médecine

Ligne du temps :

2.   Emile Degardin

Nous ne disposons malheureusement d’aucune iconographie dans le fonds
local de la Bibliothèque communale de Dour sur ce personnage.

Sa biographie :

Emile Degardin (1925-1993) est né dans la maison de la rue Pairois. Il a succédé à son père en 1955 et ce jusqu’en 1968.

Malgré son jeune âge à l’époque, il a joué un rôle dans la résistance comme ses frères Gaston et Edouard Degardin. 

Ses fonctions :

  • Docteur en médecine

Ligne du temps : 

3.   Paul Degardin

Nous ne disposons malheureusement d’aucune iconographie dans le fonds
local de la Bibliothèque communale de Dour sur ce personnage.

Sa biographie :

Paul Degardin (1956-…), frère de Christine Degardin, n’habite plus Dour. Il est également né la maison à la rue Pairois.

Sa grand-mère maternelle était Anne-Marie Fromont, la fille d’Ulysse et la petite-fille de Victor Fromont. La mère d’Anne-Marie était Alix Lejeune et son grand-père, Lié Lejeune (1876-1910).

Ses fonctions :

  • Dermatologue 

Ligne du temps :

Références :

Renseignements fournis par mail par Christine Degardin le 25/06/2020

Liens vers d’autres articles :

 

Laisser un commentaire