Moulin du Moulineau ou du Mouligneau de Dour

Moulin du Moulineau ou du Mouligneau de Dour

Plan de localisation cadastrale du Moulin du Moulineau de Dour

Image issue de : « Plan de localisation cadastrale du « Moulin du Moulineau », dans JOURET, Alain, Un aspect oublie de nos paysages : les moulins du « Grand Dour » du XIe au XXe siècle, [Dour] : Cercle dourois d’histoire locale et régionale, 1987, p. 14.

Historique et évolution :

Situé en bas de la rue du Mouligneau, près du bois de Saint-Ghislain et de la ferme de Moranfayt, le moulin à eau est construit à côté de la maison du meunier. En effet, en 1424, l’abbaye de Saint-Ghislain fait l’acquisition de ce moulin. Par la suite, à une date indéterminée, il est cédé à un particulier. En 1743, il appartient à un habitant de Dour qui continue à payer une rente à l’abbaye de Saint-Ghislain afin de pouvoir jouir de l’usage du moulin.

En 1857, le moulin est mis en vente. Ainsi, François Mollet, en fait l’acquisition et reconstruit de nouvelles installations. En 1861, il le transforme à nouveau en y installant notamment une machine à vapeur destinée à suppléer la force hydraulique de plus en plus insuffisante et irrégulière. En 1865, les bâtiments sont de nouveau totalement reconstruits. Par après, en 1898, à la suite d’une succession, un rentier d’Ath et un meunier de Dour en deviennent co-propriétaire. Toutefois, Jean-Baptiste Mollet-Gobert devient le seul propriétaire du moulin en 1902.

En 1903, le moulin est transformé en brasserie au sein de laquelle est toujours utilisé, en 1917, le moteur hydraulique pour actionner les appareils de la brasserie. Par ailleurs, les installations hydrauliques sont aussi utilisées pour la meunerie. Elles sont désaffectées en 1944. L’étang est alors remblayé si bien que les meules du moulin s’y trouvent enfouies.

Ligne du temps :

Laisser un commentaire