Eoliennes de Dour

Eoliennes de Dour

Eoliennes de Dour

Image issue de : « Eoliennes de Dour », dans NISOL, Jean, Le parc éolien : Dour-Quiévrain, [s. l.] : [s. n.], 2007, p. 1.

Position du parc éolien de Dour sur une carte

Image issue de : « Position du parc éolien sur une carte », dans NISOL, Jean, Le parc éolien : Dour-Quiévrain, [s. l.] : [s. n.], 2007, p. 17.

Historique et évolution :

Les éoliennes sont situées le long de la route Boussu-Quiévrain à savoir à cheval sur Dour-Quiévrain et Hensies.

En raison des problèmes géopolitiques en particulier sur l’approvisionnement en matière énergétique et l’épuisement des sources d’énergie traditionnelles mais aussi l’émission croissante des gaz à effet de serre, il fut émis l’idée de créer un parc éolien localisé à Dour-Quiévrain afin d’utiliser l’énergie éolienne. Du point de vue de la définition, l’énergie éolienne : « […] dénommée houille incolore, permet d’utiliser l’énergie des vents pour activer une machinerie qui produira de l’électricité. […] ».[1] Ainsi, afin d’implanter ce parc, un permis d’urbanisme ainsi que des études préliminaires furent réalisés. Dans ce contexte, ce fut la société Ventis, actrice indépendante du marché éolien en Région wallonne, en fut le demandeur. Elle inaugura ce parc le 4 novembre 2007. L’idée était donc que l’énergie électrique développée par les éoliennes vient se superposer à celle produite par les centrales traditionnelles. L’électricité ainsi produite devait être utilisée dans la région de Dour-Quiévrain mais également exportée au travers de l’Europe grâce à l’interconnexion des réseaux électriques nationaux.

Pour plus d’informations à ce sujet, le lecteur peut se rendre aux adresses suivantes :

[1] NISOL, Jean, Le parc éolien : Dour-Quiévrain, [S. l.] : [s. n.], 2007, p. 8.

Ligne du temps :

Références bibliographiques (Pour la description complète, cliquez) :

Informations complémentaires :

Liens vers d’autres ressources réalisées par TéléMB et traitant du sujet :

Documentaires :

Laisser un commentaire