Gustave Bouhez

Gustave Bouhez

Gustave Bouhez

Image issue de : « Gustave Bouhez entouré de ses élèves », dans JOURET, Alain, Dour, Bruxelles : Alan Sutton, 1999, p. 38, Coll. Mémoire en images.

Sa biographie :

Né à Dour en 1868, Gustave Bouhez est un simple ouvrier devenu par la suite marchand tailleur. Ainsi, le 24 février 1900, il convainc les autorités de Dour de le laisser organiser un cours libre de coupe à l’école industrielle de Dour auquel participeront de nombreux élèves dont la grande majorité fut des femmes. Par la suite, il décida de créer dans le Borinage une corporation d’artisans d’élite. En raison de sa méthode et de ses instruments, il obtient rapidement des subsides de l’Etat. C’est ainsi qu’il devint fondateur des cours de coupe de vêtements dans les écoles industrielles de Belgique. Grâce au Musée provincial, il enseigna à l’école normale provinciale de Mons, mais aussi au Musée industriel de Charleroi et à la nouvelle Ecole professionnelle provinciale des Arts et Métiers de Saint-Ghislain. Il donna également des conférences démonstratives dans certaines villes belges et en France, à Paris.

Par ailleurs, il est à noter que Gustave Bouhez est aussi connu, d’une part, pour les ouvrages qu’il a écrits, et d’autre part, pour l’appareil spécial breveté de prise de mesures qu’il a inventé. Ainsi, cela lui a notamment valu de recevoir de la part du commissaire général du Gouvernement le titre de doyen des Métiers. De surcroît, il est à noter qu’il a également reçu, par la suite, le grade de chevalier de l’ordre de Léopold II

Il décède à Dour en 1939.

Ses fonctions :

  • Simple ouvrier
  • Marchand tailleur
  • Pédagogue de cours de coupe dans de nombreuses écoles
  • Fondateur de la corporation d’artisans d’élite
  • Fondateur des cours de coupe de vêtements dans les écoles industrielles de Belgique
  • Conférencier
  • Auteur d’ouvrages sur la mode
  • Inventeur de l’appareil spécial breveté de prise de mesures

Ligne du temps :

Laisser un commentaire