Antoine-Joseph Moneuse

Antoine-Joseph Moneuse

Antoine-Joseph Moneuse

Image issue de : « Portrait d’Antoine-Joseph Moneuse », dans VASSEUR, Yves et RENARD, Claude, Antoine-Joseph Moneuse : aventure de paille et d’ortie : récit, Quiévrain : éd. La voix dans les saules, 1987, [n. p.].

Sa biographie :

Né à Marly en 1768, Antoine-Joseph Moneuse s’installe à Saint-Vaast avec sa famille en 1776. Son père décède le 23 juin 1779 si bien qu’en 1788, Moneuse quitte la région de Bavay. En janvier et février 1794, il commet des attaques dans la région de Roisin et d’Elouges avant de commettre un vol à Ciply en octobre 1795. Par la suite le 21 novembre 1795, il arrive à Thulin. C’est au cours du même mois qu’il chasse dans cette localité et qu’à lieu le massacre de La Houlette à Roisin. Ainsi, le 25 novembre 1795, il se fait arrêter pour son crime et arrive à la prison de Mons le 3 décembre 1795. Toutefois, il sera libéré le 30 décembre de la même année. À sa libération, il commit d’autres attaques dans la région de Dour parmi lesquelles on peut notamment citer le pillage chez la veuve Cavenaile à Dour, le 28 juillet 1796, et l’attaque du receveur de Belle-Vue à Elouges, le 22 octobre 1796.

Ainsi, le 11 février 1797, il est à nouveau arrêté. Une enquête est menée. Moneuse comparaît pour la première fois devant le juge le 15 juillet 1797. Durant son procès, il est enfermé à la prison de Mons. Le 11 novembre 1797, il est condamné à mort. Toutefois, le 15 janvier 1798, l’arrêt est cassé et le procès est reporté à Douai. Ainsi, Moneuse est interrogé pour la première fois à Douai pour son procès, le 25 avril 1798. À la fin du procès, le 8 juin 1798, il est condamné à mort. Il est exécuté à Douai le 18 juin 1798.

Dans ce contexte, il est intéressant de noter que ce personnage marqua beaucoup la région si bien qu’une promenade lui est réservée dans le bois de Colfontaine. En effet, cette dernière reprend dans son parcours les principaux lieux au sein desquels ce dernier réalisa des actes criminels. Par ailleurs, il est intéressant de noter que ce personnage a également donné son nom à la brasserie de Blaugies.

Ses fonctions :

  • Bandit de grand chemin

Ligne du temps :

Laisser un commentaire