Richard Riche

Richard Riche

Richard Riche

Image issue de : « L’abbé Riche dans le musée du Vieux Blaugies », dans BIBLIOTHEQUE COMMUNALE DE DOUR, Plaquette de l’église Saint-Aubin de Blaugies réalisée dans le cadre des journées « Eglises ouvertes », Dour : [Bibliothèque communale de Dour], 2013, [N. p.].

Sa biographie :

Né à Carnières en 1903, Richard Riche obtient ses titres de docteur en philosophie et en théologie à l’Université grégorienne de Rome. Ordonné le 31 juillet 1926, il commence son apostolat à Soignies en tant que vicaire. En 1927, il assure la direction des Œuvres sociales chrétiennes de la Fédération du Centre. Collaborateur aux Etudes religieuses et aux Dossiers de l’action sociale catholique, il s’intéresse au mouvement social chrétien. Intéressé par l’histoire locale, il confiera ses recherches au Cercle archéologique du canton de Soignies. Aumônier militaire, il est capturé le 28 mai 1940. Par la suite, il tombe gravement malade à l’oflag de Colditz. Rapatrié le 12 décembre, il obtient, le 19 avril 1943, la cure de Blaugies. Là, il fonde la Ligue du Sacré-Cœur. Par ailleurs, il réaménage également l’enceinte de la chapelle Notre-Dame de Paix et organise des « Journées de nos prisonniers absents » afin d’expédier des colis aux captifs. À l’occasion de la restauration de l’église paroissiale Saint-Aubin de Blaugies, il décide de créer le « Petit Musée du Vieux Blaugies » en 1956-1957 dans l’ancienne sacristie où il avait déjà ouvert une bibliothèque en 1943. Dans ce contexte, il est intéressant de noter qu’il a publié deux monographies sur l’histoire de Blaugies.

En ce qui concerne la date de son décès, il est à noter que celle-ci nous est inconnue.

Ses fonctions :

  • Vicaire à Soignies
  • Prêtre de Blaugies
  • Directeur des Œuvres sociales chrétiennes de la Fédération du Centre
  • Collaborateur aux Etudes religieuses et aux Dossiers de l’action sociale catholique
  • Aumônier militaire
  • Fondateur de la Ligue du Sacré-Cœur
  • Fondateur du « Petit Musée du Vieux Blaugies »
  • Écrivain de deux monographies sur Blaugies

Ligne du temps :

Laisser un commentaire