Victor Regnart

Victor Regnart

Victor Regnart

Image issue de : « Victor Regnart », dans BIBLIOTHEQUE COMMUNALE DE DOUR, Connais-tu ta commune ?, Dour : [Bibliothèque communale de Dour], 1997, [n. p.].

Peinture de Victor Regnart

Image issue de : « « Ruelle à Elouges baignée par le soleil et terril en toile de fond » peinture de Victor Regnart », dans AUQUIER, André, Le Borinage minier : son apogée, son déclin, sa survivance, Wasmes : André Auquier, 1992, p. 108, coll. Notre passé.

Sa biographie :

Né à Elouges, le 24 janvier 1886, Victor Regnart fut intéressé, dès son plus jeune âge, par l’art. Dans ce contexte, il reçut le prix de décoration de l’Académie de Mons avant de devenir élève de ce même établissement en 1902. Ainsi, il resta six années à Mons au cours desquelles il fut le condisciple d’Anto Carte, Louis Buisseret, Alfred Moitraux et Alexandre Louis-Martin. De plus, il récolta un grand nombre de prix. En 1908, il suivit les cours de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles avant de participer à ceux de l’Institut des Beaux-Arts d’Anvers. Après ses années d’études, il retourna à Elouges où il se consacra à son œuvre. En 1936, il fut nommé professeur à l’Académie de Mons. Il occupa cette fonction pendant vingt-cinq ans avant de devenir directeur puis Doyen honoraire.

À la fois peintre et graveur, Regnart a consacré une partie de son œuvre à décrire les corons, les ruelles et les impasses d’Elouges et de Dour.

Il décède à Wihéries le 29 novembre 1964.

Ses fonctions :

  • Peintre
  • Graveur
  • Enseignant

Ligne du temps :

Références bibliographiques (Pour la description complète, cliquez sur la référence) :

Liens vers d’autres articles :

Laisser un commentaire