Charles Debove

Charles Debove

Charles Debove

Image issue de : « Charles Debove », dans BIBLIOTHEQUE COMMUNALE DE DOUR, Connais-tu ta commune ?, Dour : [Bibliothèque communale de Dour], 1997, [n. p.].

 

Sa biographie :

Né à Elouges, le 11 mai 1836, Charles Debove est issu d’une famille de propriétaires et de brasseurs. Au niveau scolaire, il fit des études de latiniste à Roisin, Boussu, Tournai et Ath. Il a été lui-même brasseur. Par ailleurs, il était passionné d’archéologie et d’antiquité si bien qu’il fouilla pendant de nombreuses années les Monts d’Elouges, situés à la rue Quevauville, à l’aide de quelques ouvriers de brasserie. Dans le cadre de ses fouilles, il découvrit un grand nombre de silex paléolithiques, danubiens et néolithiques, des racloirs, des pointes de flèches, des haches mais aussi d’autres objets de l’époque préhistorique. Ainsi, il convient de souligner que l’ensemble de ses recherches fut vendu à sa mort, par son épouse, au Musée du Cinquantenaire de Bruxelles.

 De surcroît, au cours de ses recherches, grâce à la sécheresse de 1865, il découvrit également, dans la partie sablonneuse de la colline, une villa romaine, la première église d’Elouges et un cimetière mérovingien. Passionné par ses recherches, il invita dans le cadre de ses activités un grand nombre de savants à son domicile.

Le 24 août 1869, il épousa Léonie, Sophie Dugauquier. Il fut aussi directeur de la Royale Fanfare communale d’Elouges.

Il décéda à Elouges le 7 octobre 1888.

Ses fonctions :

  • Brasseur
  • Archéologue amateur
  • Directeur de la Royale Fanfare communale d’Elouges

Ligne du temps :

Références bibliographiques (Pour la description complète, cliquez sur la référence) :

Liens vers d’autres articles :

Laisser un commentaire