Ferme de Moranfayt de Dour

Ferme de Moranfayt de Dour

Ferme de Moranfayt à Dour

Image issue de : « Ferme de Moranfayt », dans JOURET, Alain, Dour, Bruxelles : Alan Sutton, 1999, p. 27, coll. Mémoire en images.

Historique et évolution :

Une exploitation dite « Villa Romaine » est connue à l’emplacement même de la ferme dite Moranfayt. Les traces de cette villa et de ses annexes ont été découvertes au XIXe siècle lors de travaux. Ainsi, la ferme, située à la rue Moranfayt, s’étendait sur plusieurs hectares. Abandonnées lors des invasions normandes, elle fut reprise par les abbés de Saint-Ghislain qui la reconstruisirent sur les anciennes fondations.

Incendiée en 1657, la ferme de Moranfayt, qui avait déjà connu un incendie aux IXe et Xe siècles, est relevée en 1723 par l’abbé de Saint-Ghislain, Dom Joseph Havine. Dans ce contexte, il est intéressant de noter que la ferme fut pendant longtemps entre les mains d’une famille normande, les Warelle, avant d’être donnée aux abbés de Saint-Ghislain. Au XIIIe et XIVe siècles, elle devient l’apanage de la famille Descamps. Elle le restera jusqu’à la Révolution Française. Le 29 octobre 1797, lors de la vente des biens nationaux, Charles Wolff acquiert la propriété.

Le porche d’entrée surmonté d’un pigeonnier et orné d’une tête de taureau est abattu en 1950. À l’époque, on y retrouvait aussi un vivier qui entourait la ferme et qui servait de moyen de défense. Suite à un incendie en 1989, la toiture de la grange a été remplacée.

Ligne du temps :

Laisser un commentaire