Fanfare ouvrière « La Revanche » de Wihéries

Fanfare ouvrière "La Revanche" de Wihéries

Fanfare ouvrière "La Revanche" de Wihéries

Image issue de : « La Fanfare Ouvrière « La Revanche » de Wihéries », dans Nos musiques et nos chorales, Dour-Elouges : Musée communal Georges Mulpas, 1983, p. 60.

Historique et évolution :

Créée en 1903, la « Fanfare ouvrière » de Wihéries dont le nom était, au départ, « Fanfare socialiste » avant finalement de devenir « La Revanche » en 1905, était dirigée par Arthur Cornez. Dans ce contexte, il est intéressant de noter que le local au sein duquel les membres se réunissaient pour répéter nous est inconnu. Toutefois, nous pouvons supposer qu’il s’agissait de la Maison du peuple de Wihéries.

En 1910, elle obtient de nombreux prix au Concours International de Chauny en France.

Elle était gérée par un comité qui avait à sa tête comme président Adolphe Cantineau et président d’honneur Philibert Duquesnoy. La gestion financière, quant à elle, était entre les mains d’Edouard Capouillez.

Durant les années de guerre, elle cessa toute activité avant de reprendre les concerts notamment au sein de la maison du peuple de Wihéries et les tournois à l’Armistice.

Il est à noter que cette fanfare a disparu dans les années 2000.

Dans ce contexte, il est à noter que le lecteur peut obtenir des informations complémentaires à ce sujet à l’adresse suivante :

Ligne du temps :

Laisser un commentaire