Moulin de la Rosière à Elouges

Moulin de la Rosière à Elouges

Plan de localisation cadastrale du moulin de la Rosière à Elouges

Image issue de : « Plan de localisation cadastrale du « Moulin de la Rosière », dans JOURET, Alain, Un aspect oublie de nos paysages : les moulins du « Grand Dour » du XIe au XXe siècle, Dour : Cercle dourois d’histoire locale et régionale, 1987, p. 30.

Historique et évolution :

Un bourgeois de Valenciennes, Charles Bougenier, obtient les autorisations nécessaires pour la construction d’un moulin à vent, près de la rue du Quesnoy, le 1er octobre 1621. En contrepartie, il doit verser annuellement pendant dix-huit ans une certaine somme au roi d’Espagne, Philippe IV. Après ce terme, le moulin pourrait être rattaché au domaine de la couronne. Ainsi, par la suite, ce mode de fonctionnement fut maintenu et les adjudicateurs du moulin se succédèrent.

Le 2 mai 1718, le moulin est victime d’un accident. En effet, il culbute mais il est restauré. En 1771, le moulin, comme celui des Berceaux à Dour, est vendu à Charles-Louis Ghislain. En 1823, il est à nouveau mis en vente. Il disparaît les années suivantes.

Ligne du temps :

Laisser un commentaire