Gare d’Elouges

Gare d'Elouges

Gare d'Elouges

Image issue de : « Gare d’Elouges », dans MULPAS, Georges, Elouges en cartes postales anciennes, Zaltbommel : Bibliothèque Européenne, 1973, [n. p.]

Historique et évolution :

La gare d’Elouges était située à la rue du Stade à Elouges.

Le chemin de fer à ornière et à traction chevaline date de 1836, lorsque les autorités décidèrent de « moderniser » le transport du charbon. Dans ce contexte, la société des Houilles Grasses d’Elouges profite de l’installation de la gare charbonnière de Dour pour s’y connecter. En 1859, le charbonnage de Ferrand était connecté au rail élougeois, puis directement à la gare charbonnière de Dour en 1874.

Par ailleurs, en 1873, la gare d’Elouges fut mise en service grâce à l’arrivée de la ligne de Quiévrain. En effet, il s’agissait de la ligne 98 en provenance de Mons, via Dour et qui poursuivait sa route vers Quiévrain. Ainsi, cette ligne traverse le village dès 1882. Il s’agissait d’un axe à voie unique qui se dédoublait aux abords des quais d’Elouges. Dans ce contexte, il est intéressant de noter que la gare était composée de hangars à marchandises, d’un bureau des recettes, des appartements du chef, d’une salle des guichets, d’une aile technique et de toilettes. Le quai n°2 était équipé d’un abri pour les voyageurs.

En août 1961, lorsque cesse la circulation des marchandises et des voyageurs de la ligne 98, la gare ferme ses portes. Aujourd’hui, le hangar et le bâtiment principal ont été rénovés par des privés.

Ligne du temps :

Laisser un commentaire