Marius Carion

Marius Carion

Marius Carion

Image issue de : « Marius Carion : autoportrait, 1947 », dans La. Me. « Carion Marius (Blaugies, 1898-Wasmes, 1949), dans HONNORE, Laurent, PLISNIER, René, POUSSEUR, Caroline et TILLY, Pierre, 1000 personnalités de Mons et de la région, Bruxelles : Avant-propos, 2015, p. 112.

Sa biographie :

Né à Blaugies en 1898, Marius Carion commence sa jeunesse à Wasmes, dans un milieu précaire. Après l’école primaire, il entre à l’Ecole des Arts et Métiers de Saint-Ghislain avant de suivre des cours de 1915 à 1920 à l’Académie des Beaux-Arts de Mons. Ainsi, il réalise sa première exposition à Wasmes en 1919. Par la suite, il en réalisera d’autres à Charleroi, La Louvière, Mons et Bruxelles.

Par ailleurs, il est intéressant de noter qu’il fut accueilli à plusieurs reprises, à partir de 1933, par le Salon du cercle montois du Bon Vouloir. Dans ce contexte, de nombreuses expositions rétrospectives à son sujet ont eu lieu notamment à Wasmes et à Mons. Ainsi, ses œuvres sont conservées dans de nombreuses collections et musées belges ou étrangers. Peintre de la fosse, des ouvriers et des traditions populaires et folkloriques, il puise son inspiration dans son Borinage. Dans le cadre de son métier, il a notamment réalisé le coq wallon emblème du Cercle borain de Bruxelles mais il a aussi illustré un grand nombre de textes.

Il décède à Wasmes en 1949. Son buste, réalisé par Akarova, a été placé sur sa tombe à Blaugies.

Ses fonctions :

  • Peintre
  • Portraitiste
  • Lithographe
  • Graveur
  • Xylographe
  • Illustrateur
  • Photographe

Ligne du temps :

Laisser un commentaire