Albert Libiez

Albert Libiez

Albert Libiez

Image issue de : « Albert Libiez », dans JOURET, Alain, « Libiez Albert (Wihéries, 1877-Esterwegen, Allemagne, 1943) », dans HONNORE, Laurent, PLISNIER, René, POUSSEUR, Caroline et TILLY, Pierre, 1000 personnalités de Mons et de la région, Bruxelles : Avant-propos, 2015. p. 562.

Sa biographie :

Né à Wihéries en 1877, Albert Libiez réalise ses études supérieures en droit à l’ULB en 1896 mais il néglige ses cours au profit du militantisme politique. En 1907, il cofonde le journal libéral montois « La Province ». De 1908 à 1909, il dirige la revue « Estudiantina, le journal hebdomadaire des étudiants de l’Institut commercial des industriels du Hainaut ». En 1910, il achève ses études. Avocat à Mons, il effectue un stage chez le notaire Gustave Aulit à Dour. En avril 1915, il édite « Le Courrier de Mons et du Borinage ». Durant la Première Guerre mondiale, il sera très actif notamment en aidant les soldats blessés. Toutefois le 8 août 1915, il est arrêté et condamné aux travaux forcés. En 1919, il est nommé juge de paix du canton de Pâturages avant de devenir celui du Canton de Dour en 1927. Par la suite, il délaisse le barreau. Par ailleurs, il fut également membre de la Ligue wallonne et du comité d’honneur du premier Congrès culturel wallon en 1938. Président de la Société boraine de littérature wallonne et de la Royale Union Chorale de Pâturages, il publie des ouvrages sur les chansons locales. Durant la Seconde Guerre mondiale, il s’occupa de l’organisation des services armés, de la publication du journal clandestin « La Liberté » et de la récole de renseignements. Le 25 juin 1942, en raison de son appartenance au groupe Cavelle, il est dénoncé et capturé si bien qu’il est déporté. Il meurt à Esterwegen le 9 août 1943.

Dans ce contexte, il est intéressant de noter que ce personnage a beaucoup marqué la région si bien qu’une promenade lui est réservée dans le bois de Colfontaine. En effet, ce dernier était un grand défenseur de cette forêt.

Ses fonctions :

  • Militant politique
  • Cofondateur du journal « La Province »
  • Directeur de la revue « Estudiantina, le journal hebdomadaire des étudiants de l’Institut commercial des industriels du Hainaut ».
  • Avocat à Mons
  • Éditeur de « Le Courrier de Mons et du Borinage »
  • Résistant
  • Journaliste
  • Juge de paix
  • Membre de la ligue wallonne et du comité d’honneur du premier Congrès culturel wallon
  • Président de la Société boraine de littérature wallonne et de la Royale Union Chorale de Pâturages

Ligne du temps :

Laisser un commentaire