Chapelle du Bon Dieu de Pitié d’Elouges

Chapelle du Bon Dieu de Pitié d'Elouges

Chapelle du Bon Dieu de Pitié d'Elouges

Image issue de : « Chapelle du Bon Dieu de Pitié », dans BIBLIOTHEQUE COMMUNALE DE DOUR, Plaquette sur les chapelles et les églises de l’Entité de Dour réalisée dans le cadre des journées du patrimoine, Dour : [Bibliothèque communale de Dour], 2005, [n. p.].

Historique et évolution :

La chapelle du Bon Dieu de Pitié est, à l’origine, un tout petit oratoire en brique et en pierre au sein duquel aucune messe n’était organisée. Construite de 1721 ainsi que les dates figurant sur la façade l’indiquent, cette chapelle occupait l’emplacement d’un vieil arbre connu sous le nom de « l’arbre à la croix », isolé au milieu des champs, au croisement des chemins de Quiévrain et d’Audregnies. Dans ce contexte, elle resta isolée au milieu de la campagne jusqu’en 1853. À l’intérieur, on y retrouvait une sculpture, un Christ de pitié, datant de +/- 1600, qui avait, selon certaines sources, des propriétés guérisseuses. En effet, en 1720, une personne malade en touchant cette sculpture fut guérie instantanément si bien que les villageois crurent à un miracle. Cet épisode de guérison jugée miraculeuse assura à la chapelle une renommée qui lui valut l’attention du public. Dans ce contexte, vers la fin juin ou le début du mois de juillet 1720, il fut décidé de placer une grille afin de protéger le Christ de pitié de toute profanation. Cela n’empêchait pas les fidèles de se réunir, particulièrement la nuit du 31 décembre, dans le but de se recueillir devant l’oratoire illuminé par les cierges.

Cependant, lors de la Première Guerre mondiale, en novembre 1918, les Allemands couvrirent leur retraite en minant de nombreux croisements. Ainsi, l’une des explosions pulvérisa la chapelle. Néanmoins, un Elougeois retrouva dans les décombres le Christ de Pitié. Ce dernier était presqu’intact si bien qu’on le plaça en sécurité afin qu’il puisse être restauré. Après sa restauration, ce dernier rejoignit la nouvelle chapelle du Bon Dieu de Pitié, construite en 1933 un peu plus bas qu’à son emplacement d’origine à savoir à la droite de la rue de la Chapelle.

Actuellement, le Christ de pitié est toujours visible. 

Par ailleurs, il est intéressant de noter que si le lecteur désire obtenir des informations complémentaires sur cette église, celui-ci peut les obtenir via l’adresse suivante : http://balat.kikirpa.be/object/10015306

Ligne du temps :

Références bibliographiques (Pour la description complète, cliquez sur la référence) :

Lien vers Google Earth permettant de localiser la chapelle :

https://earth.google.com/web/@50.4017442,3.7493868,45.66213913a,644.16581784d,35y,0h,45t,0r/data=ClcaVRJNCiUweDQ3YzJmNjI3ZTAwOWQ1OGY6MHg5MDViOTc1MGNjMzBkZTdjGcgtnFpsM0lAIchusIG-_g1AKhJSdWUgZGUgbGEgQ2hhcGVsbGUYAiABKAIoAg

Lien vers le circuit des chapelles réalisé en partenariat avec la Bibliothèque communale de Dour :

https://www.communedour.be/loisirs/tourisme/circuit-des-chapelles

Laisser un commentaire