Royale Jeune Garde de Dour

Royale Jeune Garde de Dour

Royale Jeune Garde d'Elouges

Image issue de : « La Royale Jeune Garde de Dour », dans Nos musiques et nos chorales, Dour-Elouges : Musée communal Georges Mulpas, 1983, p. 30.

Historique et évolution :

Fondée le 10 avril 1869, la chorale « La Jeune Garde » a, au départ, comme principaux chanteurs des ouvriers et des cordiers de la Corderie Harmegnies de Dour. Très vite, elle connaît du succès et elle organise des concerts et des spectacles. L’esprit de solidarité étant essentiel au sein de cette chorale, le comité de l’époque décide de créer au sein de celle-ci une mutuelle réservée aux membres de la chorale. Ainsi, cette mutuelle fonctionna jusqu’en 1922 et servit de base à la création de la Mutuelle Neutre Douroise. Dans ce contexte, il convient d’indiquer que l’endroit dans lequel les membres se réunissaient pour répéter nous est inconnu.

Le 9 novembre 1910, la chorale prend le titre de « Société Royale ». Par la suite, elle fut aussi agréée par l’Institut Provincial d’Education et Loisirs dans le cadre des encouragements provinciaux aux Sociétés musicales et affiliée à la Confédération Musicale de Belgique.

Au cours de son existence, elle a participé à un grand nombre de concerts et de concours notamment en collaboration avec d’autres sociétés musicales.

Actuellement, la Royale Jeune Garde de Dour n’existe plus.

Ligne du temps :

Références bibliographiques (Pour la description complète, cliquez sur la référence) :

Liens vers d’autres articles :

Laisser un commentaire