Isidore Godfrin

Isidore Godfrin

Isidore Godfrin

Image issue de : « Tombe d’Isidore Godfrin à Dour », dans FOURMANOIT, Léon, Des luttes… des hommes… et du Borinage : quatre-vingt-treize avenue de Jemappes, Mons : FGTB Borinage, 1983, p. 104.

Sa biographie : 

Né en 1845 à Ath, Isidore Godfrin est le fils de Charles Louis Godfrin et Saül Thérèse. En ce qui concerne sa carrière professionnelle, il est à noter qu’il fut cordonnier ainsi que trésorier de la coopérative « Les Socialistes Réunis ». Par ailleurs, il est à noter qu’il fut également président du groupe syndicataire de Dour. Ses convictions politiques le poussèrent à lutter contre l’obtention du suffrage universel pour tout ouvrier. Dans ce contexte, il participa à de nombreuses manifestations parmi lesquelles on peut notamment citer la grande manifestation des Borains partis à Mons en 1893 au cours de laquelle il se fit abattre. En effet, la garde civique tira dans la foule et fit de nombreux morts.

Il décéda à l’Hôpital civil de Mons le 19 avril 1893. Enterré à Dour, sa tombe est actuellement quelque peu oubliée alors que durant des années, le Parti Socialiste commençait ses réunions en lui rendant hommage.

Pour plus d’informations complémentaires concernant ce personnage, le lecteur peut se rendre à l’adresse suivante :

Ses fonctions :

  • Cordonnier
  • Trésorier de la coopérative « Les Socialistes Réunis »
  • Président du groupe syndicataire de Dour

Ligne du temps :

Laisser un commentaire