Vélodrome d’Elouges

Vélodrome d'Elouges

Image issue de : « Vélodrome d’Elouges », dans AUQUIER, André, Le Borinage en héritage, Wasmes : A compte d’auteur, 1994, p. 188, coll. Notre passé.

Historique et évolution :

Dès 1911, le cyclisme sur piste se pratique à Elouges si bien qu’il fut décidé qu’un vélodrome serait construit à la rue Victor Caudron à Elouges. Toutefois, en raison de la Première Guerre mondiale et des prix que les vedettes du cyclisme réclamèrent, ce vélodrome dut fermer ses portes.

Par la suite, en 1935-1936, suite à la reprise du cyclisme pistier, un second vélodrome fut construit par Jean Richez avec l’aide des mineurs pensionnés à l’emplacement de l’actuel terrain de football d’Elouges. Ainsi, ce nouveau vélodrome fut inauguré au printemps 1936 par Lucien Storme, vainqueur de Paris-Roubaix. Il fut homologué par la Ligue Vélocipédique belge. Par ailleurs, ce vélodrome, acquis lors de l’Exposition Internationale de Bruxelles, ne connut malheureusement que trois saisons. En effet, avec la Deuxième Guerre mondiale, cette seconde piste disparut rapidement et fut remplacée après la guerre par un terrain de football. Son bois fut utilisé pour le chauffage.

Ligne du temps :

Laisser un commentaire